Publié le Un commentaire

Les premiers essais d’injection plastique recycler avec la Holipress

L'injection plastique

La prise en main de la HoliPress

Il y a quelques années maintenant j’avais découvert la Holipress en mode prototype au MakerFaire de Lille.

La machine était très prometteuse, et donc j’ai toujours gardé un œil sur ce produit et j’attendais le moment opportun pour commencer à l’intégrer dans mon projet www.circular-maker.eu

Il y a bientôt un mois, j’ai fait le pas et j’ai investi dans la HoliPress

Cette machine va donc me permettre de faire la démonstration du recyclage du plastique de manière rapide.

Au départ, la machine est livrée avec un moule en aluminium de toupie. Et j’ai donc commencé à faire mes multiples tests de matière sur les plastiques que j’avais déjà broyé en attendant la livraison.

Les premières matières

Pour le moment je suis parti sur des plastiques que j’avais déjà mis de côtés depuis quelques temps.

  • Du PP plastique type 5
  • Du HDPE plastique type 2

J’ai donc maintenant trouvé les chaleurs optimales pour le traitement de ces matières

Les différents type de matières injectées PP et HDPE

Après les toupies…

Après les toupies et la maîtrise des températures je vais maintenant passer à la réalisation d’un moule à moi

Le moule que j’ai décidé de réaliser est celui du masque à lunette. Un objet que j’ai réalisé en impression 3d. J’ai donc maintenant validé le modèle et commencé la commercialisation en pièces imprimées. Mais le filament n’étant pas encore un produit recyclé ♻ et le fait que la production d’une pièce prenne 40 min. Je pense qu’il sera donc plus pratique pour une fabrication de plus grandes séries de le faire en injection.

Mais aussi cela me permettra d’utiliser du plastique recyclé et de progresser dans ma connaissance de la fabrication de moules personnalisés

Le retour sur les premiers essais

Le premier moule Acrylique

Pour ce premier moule je partais du dessin 3d et je l’ai mis dans un volume découpé en strates.

Le moule semble logique de premier abord. Mais une fois le plastique injecté je me suis retrouvé confronté au souci du démoulage. Malgré la grande précision de la machine il y a eu quelques différences d’alignements entre les différents strates qui forment le moule.

Et donc la réalisation du moule de cette manière n’est pas un succès

Alors comment est t’il possible de faire cette injection et de pouvoir ensuite la démouler?

Et donc pourquoi ne pas pas travailler le moule de façon plus simplifiée? Je me suis donc dis que pour faciliter le démoulage le mieux est de travailler une pièce uniquement prise en sandwich entre deux plexiglas.

Le deuxième moule Acrylique

J’ai donc travailler le moule plus dans un mode 2d. Et donc même si le produit final est en 3d, je suis parti sur un système d’emboitement des pièces les unes dans les autres pour arriver à donner le volume.

Au départ je suis parti sur l’idée de couler toutes les pièces dans une même coulée. Mais ceci est encore une difficulté sur la réalisation et la mise en œuvre de l’injection.

Et donc après plusieurs essais et plusieurs casses du moule. Le premier virage de faire que le modèle à plat en 2d est confirmé… ceci est un bon choix.

Mais l’empilement des différentes pièces à réaliser n’est pas un succès.

Je vais donc passer sur un troisième mode de moule et d’injection.

Le troisième moule Acrylique

Et donc l’objet est réalisable en 2 couches technique prise en sandwich.

Ainsi au lieu de les empiler je vais faire une séparation en deux moules distincts

J’ai donc fait deux injections simple pour obtenir un objet. Au lieu de prendre le risque de faire tout en une injection avec une difficulté dans la répartition du flux de plastique durant l’injection.

Cela a fonctionné à part un souci de pressions dans le moule et de pièce trop détaillées. Lors de l’injection la pression a fait exploser une paroi et le plastique est sorti par cet endroit.

Les moules avant le remplissage
Le moule n’a pas résister à la pression de l’injection
Le couloir d’approvisionnement un peu trop faible

Gestion du souci de pression

Pour régler le souci avec la pression j’ai renforcé le fond en mettant le tout entre 2 plaques de métal

Le moule sandwich entre deux pièces de métal
Vue de haut du moule

Et donc voici le résultat avec le sandwich métallique

Le moule avec les petites pièces détaillées
Le résultat des pièces détaillées au démoulage
Le moule de la grande pièce

Les petites pièces détaillées sont a retravailler pour permettre le remplissage total de la pièce. Mais je considère ce petit test comme réussi.

Je vais donc partir de ceci pour réaliser d’autres projets

Alors je continuerai à vous tenir au courant de mes essais et projets dans ce domaine

Les deux pièces réalisées grâce à ce test

Une réflexion au sujet de « Les premiers essais d’injection plastique recycler avec la Holipress »

  1. Tu pourras offrir une light box à ta filleule, pour son anniversaire, le 7 avril prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *